Présentation de Stratoscale Symphony

By Alexis Mourad | 25 April 2018

Présentation de Stratoscale Symphony

Stratoscale Menu

Spécialisée dans la virtualisation, de logiciels et d’infrastructures, la société Stratoscale propose de nombreux outils utiles afin de pouvoir gérer des solutions privées ou hébergées. Symphony est l’une de ses offres phares, que nous avons déjà pu manipuler au sein de Scalesquad, et que nous vous détaillons aujourd’hui.

Simplifier la gestion de son environnement

Dans un souci d’agilité et de flexibilité, Stratoscale Symphony transforme un environnement local (dit On-Premise) en une infrastructure cloud privé – sinon public – compatible avec d’autres services externes majeurs comme Amazon Web Services ou Terraform. De nos jours, il est de plus en plus pénible de devoir gérer son hardware en local face à des solutions aussi optimisées que sur le cloud, c’est pourquoi Symphony veut faciliter les démarches auprès de l’utilisateur.

À travers une interface logicielle simple et innovante, l’outil de Stratoscale permet de regrouper et manipuler ses machines locales en un seul et même lieu, et ainsi obtenir son propre datacenter. Ce dernier est accessible depuis n’importe où via un navigateur web, avec une URL personnalisée.

Stratoscale System Overview

Symphony offre un gain de temps et de performance non négligeable. Tout d’abord, car il offre une interface claire permettant de déployer facilement ses machines, mais aussi parce qu’il permet de suivre leur état de fonctionnement. Quelques clics suffisent afin d’afficher ou modifier la configuration, de démarrer ou d’arrêter un service, d’effectuer des changements de matériel. Une fois l’installation accomplie et tout l’aspect réseau correctement configuré, les VM deviennent manipulables directement depuis l’outil de Stratoscale. Tout ceci, sans compter la présence d’une interface graphique pour les lignes de commandes, de différentes API pour un déploiement externe et d’un catalogue d’applications/marketplace afin d’obtenir rapidement les images de services connus comme Wordpress, Drupal, Mantis, MongoDB et GitLab.

Contrôler une architecture hyperconvergée

Stratoscale Symphony n’est pas dépendant d’un constructeur ou de partenaires spécifiques. Pour être utilisé, il est nécessaire de l’installer sur au moins trois serveurs ayant au minimum :

  • Intel SandyBridge ou toutes les familles de processeurs plus récents
  • 32Go de RAM ou plus
  • Un SSD de 128Go ou tout stockage physique avec une capacité supérieure
  • Un réseau de 10 Gbit entre les nœuds (serveurs physiques) dans un cluster

Une fois installé et configuré, Stratoscale Symphony créé un environnement offrant des services de type cloud public (IaaS et PaaS) et est prêt à être utilisé. Il embarque directement les fonctionnalités suivantes :

  • La solution logicielle complète, dont nous parlions ci-dessus, pour la manipulation intelligente de ses machines virtuelles x86.
  • Un support pour les stockages externes (iSCSI, Fibre Channel et NFS) et la possibilité de créer si besoin un Virtual SAN.
  • Une architecture contrôlée et existante sur tous les nœuds pour une gestion facilitée des ressources sur l’ensemble des serveurs.
  • Une couche réseau extrêmement complète, permettant la création de réseaux privés ou externes, l’assignation d’adresses IP fixes voire de groupes de sécurités pour un contrôle des flux entre tous les objets.

Les outils de Symphony ont été construits de manière à pouvoir communiquer efficacement entre eux. Si besoin, le support technique est à disposition afin d’apporter son soutien.

Stratoscale Schema

Il faut savoir enfin que Stratoscale Symphony utilise une architecture hyperconvergée, ce qui signifie que chaque nœud intègre du stockage, un processeur et de la RAM. Contrairement à une solution dite traditionnelle, les éléments ne sont pas partagés par un hardware indépendant, facilitant ainsi la gestion des upgrades sans devoir interrompre le service. Le schéma ci-dessus vous permet d’avoir un résumé schématisé de ce que Symphony peut donc offrir : une infrastructure virtuelle qui reste contrôlée et flexible pour l’utilisateur.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitions à consulter la documentation officielle (uniquement en anglais) ou à nous contacter directement pour échanger sur vos projets.